QuiviveAPP, l'outil indispensable à la lutte contre le harcèlement scolaire

Partager sur :

Découvrez comment protéger vos enfants grâce à notre application

Les chiffres sont connus et sont effarants. D'après le Ministère de l'Education Nationale, 700 000 enfants seraient victimes de harcèlement scolaire. A date, ce ne sont pas moins de 19 enfants qui ont mis fin à leurs jours en 2021 à cause du harcèlement qu'ils ont subi.

Derrière ces chiffres intolérables, un désarroi des parents après coup qui ne se sont pas rendus compte de l'état psychologique dans lequel se trouvait leur enfant.

Face à ce fléau, les équipes éducatives ne sont pas forcément formées à encadrer ces situations. Ce sont surtout des associations comme "Marion la main tendue" ou "Hugo Asso" qui prennent le problème à bras le corps: ateliers, actions de sensibilisation sur le terrain et accompagnement des enfants et parents en détresse.

Mais concrètement, comment un enfant harcelé peut-il prouver qu'il l'est? Ne pas mettre sa parole en doute est crucial. Quand il ose en parler, se confier et que la situation est portée à l'attention de la direction de l'établissement, sa parole est souvent minimisée : chamailleries d'enfants.

 

QuiviveAPP apporte la preuve du harcèlement

 

Comment fonctionne l'application? Il s'agit d'enregister l'environnement sonore du téléphone pour prouver les situations d'agression verbale.

Une fois installée, l'application peut être programmée pour fonctionner sur certaines plages horaires, par exemple les trajets à l'école, la pause déjeûner ou les activités péri-scolaires. Elle va s'activer automatiquement et enregistrer en continu l'environnement sonore du téléphone.

Il est important de noter que grâce à sa mémoire tampon, le téléphone ne conserve pas les enregistrements s'ils ne sont pas sauvegardés manuellement. L'application enregistre des boucles de 20 mn et les efface au fur et à mesure. Il n'est pas question d'enregistrer et de conserver le déroulé d'une journée complète.

Ce n'est qu'après avoir  été insulté, malmené, que l'enfant, une fois passée l'agression, va pouvoir s'isoler et appuyer sur le bouton SAUVEGARDER. Cette action va permettre de récupérer les 20 dernières minutes d'enregistrement. Et ainsi, d'entendre l'agression verbale et son contexte.

Ce fichier sera ensuite utilisé pour plusieurs actions possibles: en parler et agir avec la direction de l'établissement, avec les parents des autres enfants concernés pour une prise de conscience collective, voire porter plainte si les faits le justifient.

Quoi qu'il en soit, l'enfant agressé va pouvoir obtenir justice et faire cesser la situation.

 

Une démarche familiale

 

Pour que cela fonctionne, il faut que la démarche soit familiale.

Les parents doivent s'impliquer, inciter leurs enfants, adolescents, lycéens, voire étudiants, à utiliser cet outil, sans les faire culpabiliser. Ils doivent régulièrement s'intéresser à leur usage de cette application, sans toutefois fouiller dans leur intimité. Cela permettra aussi d'ouvrir le dialogue sur ce sujet sensible qu'est le harcèlement et dont souvent les enfants victimes se refusent à parler.

 

QuiviveAPP, l'outil indispensable pour aider nos enfants à grandir sereinement !

L'application est disponible sur Google Play

Télécharger sur le Google Play Store