L'application mobile qui enregistre les agressions verbales

Injures raciales, harcèlement de rue, racket devant un établissement scolaire, harcèlement professionnel… En l’absence de témoins directs, il n’est pas simple d’apporter la preuve de ce que l’on vient de subir. Une situation qui souvent décourage les victimes de porter plainte et obtenir réparation.

 

L'application mobile QuiviveAPP a été conçue pour permettre de prouver ces agressions verbales et aider à y mettre fin.

 

 

 

Télécharger sur le Google Play Store 

 



QUELQUES CHIFFRES

Qu'elles soient de nature dévalorisante, outrageante, raciste, homophobe ou sexiste,
les insultes n’épargnent personne et sont, malheureusement, si fréquentes qu’elles ne choquent même plus.

100%

des femmes qui utilisent les transports en commun ont subi au moins une fois dans leur vie du harcèlement sexiste ou une agression sexuelle.

Source : Rapport Haute Autorité à l'égalité Homme Femme - 2015

25%

des agents de la fonction publique déclarent avoir subi une “agression verbale de la part du public au cours des 12 derniers mois” ;
contre 12% dans le secteur du privé.

Source : Rapport annuel sur l’état de la fonction publique 2018

NOS PARTENAIRES