Nos engagements
Permettre à chacun de mieux vivre en société

L’application QUIVIVE-App vise à contribuer à la lutte contre le harcèlement de rue, les insultes sexistes et sexuelles, les menaces verbales.
L’Article 621-1 de la loi n°2019-222 qualifie ces faits d’outrage sexiste et définit leur niveau d’infraction.
Toutefois, les victimes ne sont presque jamais en mesure de prouver l’agression verbale qu’ils ont subie et les agresseurs ne sont pas poursuivis.
QUIVIVE-App leur permet d’obtenir justice !

Comment ça fonctionne ?

Quivive-App se télécharge gratuitement* sur votre smartphone. Une fois activée, l’appli enregistre votre environnement sonore, dont les conversations autour de votre téléphone. L’appli conserve en continu les 20 dernières minutes de votre environnement et les efface au fur et à mesure que le temps passe, sauf si vous décidez de les conserver.

 

Dans quels cas conserver un enregistrement de votre environnement sonore ?

Vous avez été insulté.e, menacé.e, ou vous avez été témoin d’une agression verbale. Après les faits, vous appuyez sur le bouton SAUVEGARDER de l’application et les 20 dernières minutes de ce qui s’est passé autour de vous est restitué.

L’appli donne aussi la possibilité d’enregistrer les data technologiques* des smartphones alentour afin d’identifier le ou les agresseurs. Ces informations sont stockées dans un fichier cloud sécurisé et peuvent être communiquées aux forces de l’ordre comme élément de preuve dans un dépôt de plainte.

* cliquer ICI pour consulter nos tarifs et conditions

Conditions d’utilisation

Quivive-App a été conçue pour aider ses utilisateurs à obtenir justice dans le cadre de la loi contre les outrages sexistes. L’application n’est pas destinée à enregistrer les conversations privées. Quivive-App ne saurait être tenue responsable en cas de détournement de l’utilisation de l’application à des fins autres que celles prévues par la loi.

Pour en savoir plus...

 

Outrage sexiste, que dit la loi?

Constitue un outrage sexiste le fait, hors les cas prévus aux articles 222-13,222-32,222-33 et 222-33-2-2, d'imposer à une personne tout propos ou comportement à connotation sexuelle ou sexiste qui soit porte atteinte à sa dignité en raison de son caractère dégradant ou humiliant, soit crée à son encontre une situation intimidante, hostile ou offensante.

Plus d'informations ici...

Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre), Ministère chargé de la justice

Si l’outrage a lieu au travail, Porter plainte, Enquête, Peines encourues

NOTRE MISSION DÉVELOPPER UN SERVICE POUR LUTTER CONTRE LES INCIVILITÉS VERBALES

 

QuiviveAPP offre à ses utilisateurs une preuve, un témoignage sur les situations d’incivilités, les menaces et agressions verbales et leur impunité, afin d’améliorer la qualité de vie de chacun.

Selon le principe du contradictoire, la production de preuve est un enjeu majeur afin de permettre à une personne d’être reconnu victime d’un agresseur et mettre fin à leur impunité du fait, que bien souvent, c’est parole contre parole. Afin de lutter contre la fortuité de ces phénomènes violents, QuiviveAPP permet d’enregistrer des preuves de l’environnement auditif et technologique de son utilisateur sur ce qui s’est passé et non de ce qui va se passer.

NOS VALEURS 4 FONDAMENTAUX QUI GUIDENT NOS CHOIX

Bienveillance

C’est en s’attaquant à la cause racine de la violence que nous pourrons mieux vivre ensemble.
En donnant plus d’importance aux petits maux / mots, telles que les incivilités verbales, nous sommes convaincus que nous pourrons contribuer à mieux prendre soin les uns des autres.

Confidentialité

Le respect de la vie privée de chacun est un point sur lequel nous ne pouvons transiger. Nous veillons à mettre en place des solutions sécurisées (cryptage des données, sécurisation d'accès, …) afin de garantir la protection des données et informations de nos utilisateurs.

Sécurité

En facilitant la production de preuves sur des situations d'agression verbales ou de harcèlement (en tant que victime ou témoin), nous contribuerons à faire passer la peur du côté des agresseurs.

Chacun pourra alors se déplacer de manière plus sereine, travailler en toute quiétude.

Respect de la liberté

Nous sommes convaincus que la technologie doit être au service des citoyens et de leur liberté individuelle. Défendre une liberté sans limite, c'est oublier que le "vivre ensemble" nécessite le respect de tout un chacun dans sa différence et ses croyances. “La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres”,  ou autrement dit, le faire ce que l'on veut s'arrête lorsque cela nuit à autrui.